Fougères et têtes de violon. quartier Dix30, Brossard

Fougères et têtes de violons annoncent la belle saison. La beauté de la nature est ici magnifiée par ces fougères monumentales qui nous rappellent la nécessité d’un équilibre harmonieux entre l’homme et la nature. Denrée printanière fort prisée des autochtones, la fougère fût aussi le sujet de thèse du botaniste Marie-Victorin, natif de la région.

La sculpture se compose de trois éléments qui rappellent la fougère. Celle-ci est installée au coin du boulevard du Quartier et boulevard de Rome.

                  

 

Je pensais bien que ça prendrait quelques heures… Mais, c’est souvent davantage que ce qu’on imagine. L’important est que nous y sommes arrivés avec patience et la constance.

 

     

 

 

                       

 

La maquette est un objet indispensable.  Lors de l’installation de mes sculptures, je m’y réfère pour assurer la bonne disposition des éléments. Enfin, terminé. Je retourne à la forêt…